Quel “psy” choisir?

Quand on dit que l’on va chez le « psy » ou que l’on consulte un « psy », de quel « psy » parle-t-on dans le fond ?

Le mot « psy » est une particule qui, dans le langage courant, désigne aussi bien les psychologues, que les psychiatres, les psychothérapeutes ou bien encore les psychanalystes. Quelle différence peut-on faire alors entre tous ces « psy » ?

Le psychologue

Le psychologue est un professionnel formé à l’écoute. Détenteur d’un master 2 en psychologie, l’usage de son titre est protégé par des textes de loi. Il est inscrit au répertoire ADELI de l’Agence Régionale de Santé et est tenu de respecter un code de déontologie stricte.

Spécialisé dans un domaine précis (dans mon cas, il s’agit de psychologie clinique et de psychopathologie), le psychologue s’appuie sur des références théoriques spécifiques qu’il doit actualiser régulièrement.

Le rôle du psychologue clinicien est de proposer un espace neutre et confidentiel, où vous pouvez déposer vos difficultés. Formé à l’analyse, le psychologue clinicien peut repérer des souffrances, vous aider à mettre des mots sur vos difficultés et à identifier des ressources et des leviers de changement.

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin ! Spécialisé dans la santé mentale, il peut prescrire des médicaments, et être remboursé par la sécurité sociale.

Comme le psychologue, le psychiatre est formé à la santé psychique (vie émotionnelle et cognitive) et il est spécialisé dans la maladie mentale.

Le rôle du psychiatre est de repérer un symptôme ou une souffrance psychique et de définir un traitement adapté. À cet effet, il peut utiliser des médicaments, et parfois proposer une thérapie. Le plus souvent, toutefois, les thérapies sont réalisées par des psychologues ou des psychothérapeutes.

Le psychothérapeute

Le psychothérapeute est un psychologue, un médecin ou un psychanalyste qui a réalisé des heures de formation et de stage en psychopathologie.

Le rôle du psychothérapeute est d’aider, par une démarche d’introspection, à repérer les causes de vos difficultés. Il aide également à faire émerger des « solutions », en s’appuyant sur vos ressources. Le psychothérapeute a ainsi une fonction similaire au psychologue clinicien.

Comme pour le psychologue, l’usage du titre de psychothérapeute est réglementé et le psychothérapeute est enregistré au répertoire ADELI de l’Agence Régionale de Santé.

Le psychanalyste

Il n’y a pas de diplôme pour être psychanalyste !

Le psychanalyste est un professionnel formé à la psychanalyse. Il s’agit bien souvent d’un psychologue, d’un psychiatre ou d’un psychothérapeute… Cependant, une personne ayant été en psychanalyse plusieurs années, peut aussi s’établir comme psychanalyste.

La profession de psychanalyste n’étant pas réglementée, il est donc important, dans ce domaine, de bien vous renseigner sur le professionnel choisi !

PLUS D'INFORMATIONS ?

Contactez-moi

ou laissez-moi votre numéro de téléphone, je vous rappellerai.

5 + 4 =